Il faut une révolution plutôt que de la spéculation

Thomas Ingenlath, CEO de Polestar

Il faut une révolution plutôt que de la spéculation

4 mai 2021 agvs-upsa.ch – Au lieu de contribuer significativement à la résolution du changement climatique, Thomas Ingenlath, le CEO de Polestar, estime que les constructeurs de voitures électriques menacent de devenir des spéculateurs.

ingenlath-artikel_2.jpgSource: Polestar

jas. M. Ingenlath, vous affirmez que l’électrification du secteur automobile risque de perdre de vue l’essentiel. Pourquoi?
Thomas Ingenlath, CEO de Polestar: Nous devons fixer correctement les priorités. Le changement climatique doit passer avant la recherche de capitalisations boursières mirifiques. Le chemin qui mène à une planète plus propre passe par nos studios de design, nos départements de recherche, nos usines, nos chaînes d’approvisionnement et les étages de la direction. L’industrie automobile doit se concentrer sur ce qu’elle fait et savoir pourquoi elle le fait. Plus le secteur de la voiture électrique deviendra spéculatif, plus notre responsabilité sera grande de nous assurer que la fabrication des véhicules qui révolutionneront l’industrie restera terre-à-terre.

Vous évoquez des valeurs boursières utopiques et exigez un retour à la réalité industrielle, mais Polestar profite dans le même temps d’une injection de 550 millions de dollars américains de la part d’un groupe d’investisseurs financiers à long terme. N’y voyez-vous pas de contradiction?
Depuis ses débuts il y a trois ans et demi, Polestar a développé sa propre usine de haute qualité en Chine, mis en place un réseau de distribution mondial et lancé avec succès deux véhicules sur le marché, la Polestar 1 et la Polestar 2, qui plaisent tant aux clients qu’aux journalistes. Franchement, je m’étonne toutefois qu’il existe des entreprises qui valent des milliards de dollars bien qu’elles n’aient pas fabriqué la moindre voiture. La révolution de l’électromobilité doit donc impérativement s’ancrer dans la réalité et pas dans le fantasme.

Le marché des voitures électrique croît rapidement. La technologie fait de plus en plus de progrès, y compris sur le plan économique?
Les consommateurs sont de plus en plus disposés à associer l’électromobilité à leurs exigences en matière d’écologie. L’industrie automobile est désormais en mesure de délivrer la contribution la plus importante de son histoire pour influencer positivement le changement climatique. Il va de soi que nous voulons également parler de croissance dans ce domaine. Mais je ne parle pas de croissance du niveau d’investissement, des capitalisations boursières ou des multiplicateurs du ratio cours/bénéfices. Je fais allusion à la vraie croissance, celle du taux de consommateurs qui passent aux véhicules électriques et la quantité croissante d’émissions nocives éliminées.

ingenlath-artikel_3.jpgPolestar à Shanghai Motor Show 2021. Source: Polestar
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

11 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires