Interdiction des pneus bruyants demandée



31 octobre 2018 upsa-agvs.ch – La circulation routière est la première source de nuisances sonores en Suisse d’après les derniers chiffres publiés par la Confédération. Des pneus silencieux réduisent considérablement le bruit, si bien qu’une interdiction des pneus bruyants est demandée. L’UPSA prend position.

srh. Un reportage de l’émission d’information 10vor10 diffusée en pleine période de changements de pneus intrigue. La Confédération a publié des chiffres consacrés au problème du bruit et a désigné les pneus comme principaux générateurs de bruit. Dès 30 km/h, le bruit de roulement dépasse celui du moteur. « L’automobiliste ne s’en rend pas compte car c’est le moteur et non les pneus qu’il entend dans l’habitacle », explique Markus Chastonay, président du Cercle Bruit Suisse, le groupement des responsables cantonaux de la protection contre le bruit. Une étude actuelle de la Confédération montre l’impact qu’ont les pneus sur le bruit : équiper tous les véhicules circulant en Suisse de pneus silencieux équivaudrait à diviser le trafic par deux.

Des pneus silencieux ? Jamais entendu parler ? Depuis 2012, chaque pneu est muni d’une étiquette indiquant sa classe d’efficacité énergétique, d’adhérence sur chaussée mouillée et de bruit de roulement. « Les clients ne s’intéressent pas beaucoup à l’étiquette des pneus, ils nous font confiance », affirme Louis Bögli, un revendeur de pneus de Zuchwil, cité dans 10vor10. Markus Peter, responsable Technique et Environnement à l’UPSA, défend le point de vue des garagistes : « Les clients s’informent sur Internet au sujet des pneus dans divers essais de pneus et se rendent à leur garage munis de ces informations. »

Le garagiste s’adapte aux besoins du client, explique-t-il. Or ces besoins portent sur des voitures plus grandes et des pneus plus larges. Cette tendance est diamétralement opposée à la demande visant à générer moins de bruit sur les routes. C’est pourquoi Markus Chastonay exige une « interdiction des pneus très bruyants. Même les ampoules électriques inefficaces ont été interdites. » Cette proposition ne trouve toutefois pas d’écho. La Suisse est d’une part signataire d’accords européens qui rendent toute mise en œuvre difficile. Et la proposition est, d’autre part, exagérée, d’après Markus Peter : « Les pneus s’améliorent d’année en année. » En d’autres termes, les garagistes peuvent aussi s’appuyer sur ce reportage de 10vor10 lors des entretiens avec leurs clients pour se positionner comme conseiller en faveur de pneus silencieux et efficaces.
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie