Pierre Daniel Senn est le nouveau président de routesuisse

AG de routesuisse

Pierre Daniel Senn est le nouveau président de routesuisse

23 mai 2024 agvs-upsa.ch – Lors de l'assemblée générale de routesuisse à Göschenen UR, l'actuel vice-président de l'UPSA et garagiste neuchâtelois Pierre Daniel Senn a été élu nouveau président de l'association faîtière du trafic routier privé.

artikel_1.jpg
Pierre Daniel Senn a été élu nouveau président de routesuisse. Photo : médias de l'UPSA
 
pd. Pierre Daniel Senn succède au sein de routesuisse à Peter Goetschi, président central du TCS, dont le mandat est arrivé à échéance. L'étape d'aménagement 2023 des routes nationales, combattue par une opposition idéologique dans le cadre d'un référendum, a été au centre des préoccupations de l'assemblée générale (AG). La deuxième partie de l'assemblée a été consacrée à la visite du chantier du deuxième tube du tunnel routier du Gothard.
 
Pour succéder à Peter Goetschi, président central du TCS, Pierre Daniel Senn, l'un des deux vice-présidents du comité central de l'UPSA, a été élu président de Routesuisse pour l'année 2024/2025. Il sera épaulé par Daniel Hofer (président d'Avenergy Suisse) et Peter Grünenfelder (président d'auto-suisse), respectivement premier et deuxième vice-présidents. Le nouveau président et les membres ont chaleureusement remercié Peter Goetschi pour le travail qu'il a accompli durant son mandat annuel. Il reste membre de la conférence des présidents et du comité directeur.

artikel_2.jpgPierre Daniel Senn dans son bureau à Neuchâtel. Photo : médias de l'UPSA
 
La partie statutaire a permis de passer en revue l'année écoulée. Celle-ci a notamment été marquée par le traitement parlementaire de l'étape d'aménagement 2023 des routes nationales – sur laquelle la population se prononcera en automne. Olivier Fantino, directeur de routesuisse, a déclaré à ce sujet : «Les référendaires veulent par tous les moyens opposer la route au rail. Or, cette vision idéologique appartient au passé et n'a pas sa place dans l'avenir».
 
Selon lui, il est également prouvé que la croissance démographique et économique est le principal facteur d'augmentation de la demande de mobilité ; la théorie de la demande induite n'a en réalité qu'un effet marginal. Des mesures effectuées par l'administration fédérale prouvent que l'augmentation de la capacité sur l'autoroute réduit fortement le trafic d'évitement sur le réseau secondaire (environ -20%) d'une part, et diminue nettement le nombre d'accidents d'autre part (-75%). L'étape d'aménagement 2023 des routes nationales permettra donc de désengorger le réseau secondaire, d'éviter de nombreux accidents et de réduire les embouteillages.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

8 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires