Début d'année automobile prudent

Chiffres de vente de janvier 2024

Début d'année automobile prudent

2 février 2024 agvs-upsa.ch – Après 16 mois consécutifs de croissance, le marché des voitures de tourisme neuves de Suisse et de la Principauté de Liechtenstein enregistre pour la première fois un recul. pd

En janvier 2024, 15 236 nouvelles immatriculations ont été enregistrées en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein, soit 1201 ou 7,3 pour cent de moins que le même mois de l'année précédente. En raison de la situation économique globale difficile, ce début d'année en demi-teinte n'est guère surprenant. Actuellement, les impulsions manquent, notamment de la part des clients privés et des voitures électriques qui, après des années de croissance constante, perdent des parts de marché – en raison de la détérioration des conditions générales.

artikel_grafik.jpg

Sur les 15 236 voitures neuves en janvier, 2364 disposent d'une transmission entièrement électrique. En janvier 2023, le nombre de nouvelles voitures électriques s'élevait encore à 2840, soit une baisse de 16,8 pour cent. En conséquence, leur part de marché a également baissé de 17,3 à 15,5 pour cent. «Après presque dix ans de croissance continue, cette baisse doit être un cri d'alarme fort pour la politique fédérale», déclare le président d'auto-suisse Peter Grünenfelder. «L'accès à l'infrastructure de recharge doit devenir plus convivial dans toute la Suisse, la sécurité de l'approvisionnement en électricité doit être renforcée par le décret manteau et les fortes augmentations des prix de l'électricité sur le marché de l'énergie dominé par l'État doivent être combattues par une libéralisation conséquente : pour que la Suisse puisse conduire sur la voie d'une mobilité sans CO2, la Politique doit enfin s'atteler à ces tâches domestiques». Sinon, la Suisse risque de continuer à prendre du retard dans le domaine de l'e-mobilité, même en comparaison internationale, comme on peut l'observer actuellement, selon Peter Grünenfelder.

artikel_plug-in.jpg
Les hybrides rechargeables, à nouveau le Seat Tarraco sur la photo, continuent de faire l'objet d'une forte demande en Suisse et au Liechtenstein. Photo : Seat

Ce n'est que grâce à une forte croissance des hybrides rechargeables de 14,1 pour cent que la part de marché des véhicules branchés a légèrement augmenté dans l'ensemble. Avec 1582 voitures de tourisme disposant d'un moteur à essence ou diesel combiné à une transmission électrique rechargeable via le réseau électrique et les 2364 voitures purement électriques, leur part de marché totale était de 25,9 pour cent en janvier – 0,2 point de pourcentage de plus qu'au début de l'année 2023. Les propulsions hybrides sans prise représentent 30,3 pour cent des mises en circulation (+2,1 %), les moteurs à essence atteignent 32,6 pour cent (-3,3 %) et restent leaders du marché. Les moteurs purement diesel équipent 11,1 % des voitures neuves – un gain de part de marché remarquable, car rare, de 1,2 point de pourcentage par rapport au même mois de l'année précédente pour l'autoallumage.
 
Les chiffres détaillés par marque sont disponibles sur www.auto.swiss. Les exploitations d'auto-suisse se basent sur des enquêtes de la Confédération, les données peuvent être provisoires et non finalisées.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

4 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires