Salutations politiques et grand honneur

AD de Carrosserie Suisse

Salutations politiques et grand honneur

6 juin 2024 agvs-upsa.ch - Carrosserie Suisse a invité ses délégués à l'assemblée du 6 juin 2024 à Bussigny, dans le canton de Vaud. Dans la salle de conférence de l'hôtel Novotel, les votants ont ouvert la voie à la présidence centrale pour un nouveau mandat. Carrosserie Suisse a également informé les délégués sur les plans de la Confédération pour l'extension des autoroutes suisses.

artikelbild_53773504148_ece4b525f1_k.jpg
Salle comble : l'assemblée des délégués de Carrosserie Suisse. Photo : Carrosserie Suisse

pd. Après un bref mot de bienvenue d'Hélène Bra, présidente de la section hôte vaudoise, Felix Wyss, président central de Carrosserie Suisse, a pris en charge la modération de l'assemblée des délégués. Dans son allocution, le carrossier a souligné l'importance de la branche de la carrosserie et de la construction automobile pour la Suisse : « Nous formons, nous offrons des places de travail sûres et, grâce à tous nos spécialistes engagés, nous suivons l'évolution de la technologie au plus haut niveau. Nous faisons ainsi de notre branche un domaine professionnel attrayant". Des personnalités de la politique suisse ont également profité de la scène pour adresser un message de bienvenue. D'une part, Susana Camarda, directrice de l'Office de la formation professionnelle et continue du canton de Vaud, a transmis son message de bienvenue. Elle a décrit quelques-uns des objectifs que le canton de Vaud poursuit dans le domaine de la formation professionnelle : "Les jeunes doivent pouvoir commencer une formation de base après l'école obligatoire, de la manière la plus directe possible. Pour garantir cela, nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires tels que les entreprises, les associations professionnelles et les écoles professionnelles. Dans notre Communication, nous ne nous adressons pas seulement aux jeunes eux-mêmes, mais aussi à leurs proches, comme leurs parents." 

Heinz Theiler s'est exprimé par vidéo directement depuis la Berne fédérale. Le propriétaire de la Carrosserie Theiler GmbH à Goldau participe au Conseil national depuis décembre 2023. Au sein de la Chambre haute, il s'engage notamment pour une formation professionnelle forte. Ce thème trouve toujours un écho dans les discussions politiques au Palais fédéral, a souligné le Schwytzois de 53 ans : « Chaque année, plus de 170 000 jeunes suivent une formation de base en Suisse et sont ainsi rapidement intégrés au marché du travail. Notre formation professionnelle doit être encore renforcée et encouragée". De même, il a ouvert la possibilité aux exploitants de l'utiliser comme porte d'entrée pour s'impliquer eux-mêmes dans les événements politiques au niveau régional, cantonal ou même national : « Vous pouvez volontiers vous adresser à moi si vous avez besoin de certains contacts ou si vous cherchez un lien direct avec l'administration ». 
 

Pour l'extension des autoroutes

La Politique s'est également invitée dans la suite de l'assemblée des délégués. En septembre 2023, la Confédération a décidé d'élargir plusieurs autoroutes de quatre à six voies. Cela doit permettre de tenir compte de l'augmentation du trafic et de lutter contre les embouteillages. Au début de cette année, l'alliance « Stop à la folie des constructions autoroutières », dirigée par l'Association transports et environnement (ATE) et l'organisation active-trafic, spécialisée dans la politique des transports, a lancé un référendum. Le peuple a désormais le dernier mot. Sur ce thème, Carrosserie Suisse a offert une tribune à Olivier Fantino. Le directeur de la Fédération routière suisse FRS a présenté la situation concernant les plans d'extension de la Confédération. Il a souligné que l'extension des routes nationales devait notamment désengorger les zones habitées à proximité des autoroutes : « L'extension à six voies doit éviter autant que possible le trafic d'évitement dans les régions concernées. Des projets de ce type sont actuellement prévus en Suisse romande et en Suisse alémanique. Un oui aux urnes en novembre est décisif pour ces plans. Pour cela, il faut le soutien du peuple suisse en novembre 2024".
 

Présidence centrale confirmée

Les élections des forces dirigeantes de Carrosserie Suisse ont été riches en émotions. Alors que le président central Felix Wyss et les vice-présidents Armin Haymoz et Marco Flückiger ont reçu le feu vert des 65 délégués ayant le droit de vote sur un total de 79 pour un nouveau mandat, le troisième vice-président Andi Stalder a démissionné. A sa grande surprise, la régie a diffusé des salutations vidéo de compagnons de route du Lucernois, tant sur le plan privé que professionnel. Dans ce cadre, les délégués l'ont élu membre d'honneur de Carrosserie Suisse. Son poste de vice-président n'est actuellement pas réattribué. Thomas Rentsch a également été remercié dans ce cadre. Felix Wyss a remercié l'Argovien pour ses longues années de service en tant que responsable de la formation et ancien directeur de Carrosserie Suisse.
 

Les métiers en point de mire

Vers la fin de la manifestation, le directeur Daniel Röschli a attiré l'attention de l'assemblée sur les thèmes qui seront abordés dans un avenir proche, notamment dans le domaine de la formation professionnelle. « J'aimerais profiter ici de l'occasion pour informer du coup d'envoi de l'examen quinquennal des professions de carrossier-tôlier:en CFC, carrossier-peintre:en CFC et assistant vernisseur:en AFP ». Le 1er octobre 2024, l'enquête débutera auprès de toutes les personnes de la branche concernées par l'examen. Par ce biais, les entreprises doivent notamment évaluer la qualité et les exigences futures des professions.

Plus d'infos sur : carrosseriesuisse.ch
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

4 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires